La Toxicomanie
Une crise d'adolescence peut en cacher une autre

La toxicodépendance (Genève 1988)

Face à la toxicodépendance le travail social semble chercher sa voie, à côté de la médecine et des sciences humaines. Nino Rizzo relève le défi et essaie de montrer le bien-fondé d'une quête d'identité du travailleur social en toxicomanie. D'abord par la présentation et l'analyse de quelques pratiques genevoises à caractère social, notamment celles présentées à une table ronde organisée en octobre 1987 à l'Institut d'Etudes Sociales. Dans une deuxième étape, l'auteur reparcourt la notion de toxicodépendance pour la rendre plus opérationnelle dans la pratique du travail social. Il présente le toxicodépendant comme un être qui aurait égaré son sens aussi bien sur les plans social et familial que sur celui de la relation mère-enfant. Enfin il propose quelques éléments pour un modèle possible du travail social en toxicomanie, repères professionnels autour desquels chaque travailleur social peut construire une identité et une pratique propres.


Parents d'ados: une crise peut en cacher une autre (Genève 2014)

Être parent d'un adolescent ! Programme ambitieux que la littérature dans sa grande injustice a tout simplement oublié. C'est pourquoi cet ouvrage a pour originalité de se focaliser sur les personnages les moins médiatiques de la saga familiale: les parents. Car à la crise bien identifiée d'un adolescent coïncide souvent celle de sa mère, de son père ou des deux qui se retrouvent, eux, dans le "milieu de leur vie".

Au moment où leur enfant entre, avec plus ou moins de facilité, dans la vraie vie, les parents ne peuvent que se retourner sur la leur, tendis que se profile, au bout d'un chemin pourtant loin d'être entièrement parcouru, le déclin. Une autre crise existentielle peut alors apparaître, miroir de la crise d'adolescent : celle d'une ou d'un adulte qui revient sur sa propre histoire, mais aussi sur des rêves oubliés au refoulées qu'il est, peut-être, encore temps de réaliser.

À travers l'analyse de plusieurs cas cliniques et de sa propre expérience d'homme et de père, Nino Rizzo, psychologue–psychothérapeute FSP et psychanalyste SSPsa à Genève, montre que la bonne résolution d'une crise ne va pas sans la bonne résolution de l'autre.

"Médecins, praticiens, psychothérapeutes, soignants, travailleurs sociaux, étudiants, parents bien sûr et adolescents pourront tirer un grand profit de cette lecture et y trouvez des clés de compréhension ainsi qu'une source d'espoir".

Extrait de la préface de François Ladame